Transformations de l'Oratoire du Louvre après 1789

Colombe

Théoriquement, il n’y a pas d’autre décoration dans un temple protestant que la belle simplicité des murs nus, une grande Bible exposée et des versets bibliques. Néanmoins, une colombe monumentale a été installée sur la voûte de l’Oratoire, à la croisée du transept en 1899. Cette sculpture en plâtre peint et doré a été offerte en 1899 par le baron Arthur de Schickler, secrétaire du conseil presbytéral .

La colombe est un symbole biblique très connu. Les évangiles racontent qu’au baptême de Jésus par Jean-Baptiste : « Le Saint-Esprit descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. Et une voix fit entendre du ciel ces paroles: Tu es mon Fils bien-aimé; en toi j’ai mis toute mon affection. » (Évangile selon Luc 3:22). La colombe est ainsi le symbole de l’Esprit de Dieu, Esprit qui est comme la présence vivifiante et créatrice de Dieu.

Cette colombe complète bien la Bible qui est exposée juste en dessous, sur la table de communion. En effet, dans la théologie protestante, l’Esprit est promis à chaque homme, chaque femme, du plus cultivé au plus simple, faisant de lui un prophète et un prêtre, digne de lire lui-même l’Écriture, et de l’interpréter avec l’aide du Saint-Esprit .

Pour en savoir plus :