Être baptisé chrétien, protestant

Les églises protestantes, catholiques, orthododes reconnaissent mutuellement le baptême fait dans une autre église. C'est une façon de reconnaître que le Christ est plus grand que notre église particulière, que nos propres principes, notre théologie...

C'est ainsi que le baptême à l'Oratoire est plus un baptême chrétien fait dans un église protestante.

Le point essentiel qui fait de nous des enfants de Dieu, c'est la grâce de Dieu, c'est-à-dire le fait que Dieu nous considère a priori, sans condition, comme son enfant bien-aimé. Le baptême est un geste qui annonce cette grâce, dans l'espérance que la personne répondra un jour à cette grâce par la foi. Lors du baptême, un peu d'eau est déposée sur la tête du baptisé, accompagnée d'une parole de bénédiction.

L'eau est comme la pluie bienfaisante qui fait germer la vie, comme la source que trouve celui qui est dans le désert.

Dans notre église, nous baptisons les bébés et les adultes.

Il n'est pas rare qu'une personne découvre la foi, ou s'intéresse à Dieu à l'âge adulte. Elle peut alors de mander le baptême, ou, si elle a déjà été baptisée dans une église chrétienne, une profession de foi.

  • Quand un adulte demande le baptême, il est d'abord baptisé, puis il professe sa foi, en général juste après.
  • Le baptême est donné une fois pour toute, puisqu'il est le signe de l'amour de Dieu (que rien ne peut diminuer), et c'est le signe de l'entrée dans la famille des chrétiens (place qui restera toujours prête). Mais l'autre sacrement, la "Communion", peut être renouvelé régulièrement, comme notre foi a sans cesse besoin d'être approfondie.
  • Si quelqu'un qui a déjà été baptisé désire marquer son entrée dans la foi chrétienne ou dans l'église protestante, ou dans l'église particulière qu'est l'Oratoire du Louvre, il peut faire (sans que ce soit obligatoire, bien entendu) une profession de foi pour marquer cette étape dans son cheminement de foi. 

Baptistère dans l'Oratoire et un pasteurdans l'église protestante. Photo P. Deliss © GODONG

Le baptême d'un enfant

Il peut se faire au cours du culte du dimanche, mais plus souvent au cours d'un culte organisé spécialement autour de cet événement.

Le baptême est pour nous un signe privilégié de la grâce de Dieu, de la bienveillance que Dieu a, en particulier, pour cet être humain qui est baptisé. Cet amour inconditionnel de Dieu pour l'être humain est particulièrement manifeste dans le baptême d'un tout petit qui n'est pas encore en mesure de répondre explicitement à cet amour. Plus tard, s'il le désire, il pourra manifester sa réponse à l'amour de Dieu en professant sa foi.

Pour que l'enfant puisse choisir en toute liberté quelle réponse il donnera, ou ne donnera pas, à cet amour, il est nécessaire qu'il entende parler de l'Évangile. L'éducation biblique apportée dans l'église apporte une introduction à la lecture de la Bible ainsi qu'à la réflexion personnelle sur les grandes questions de la vie et de la théologie.

Pour préparer cet événement, vous pouvez prendre contact avec le pasteur suffisemment tôt avant la date envisagée.

Profession de foi, soit après un baptême d'adulte, soit après avoir été baptisé enfant

Le baptême d'un adulte

Par définition, l'adulte demandant le baptême a choisi en connaissance de cause, le baptême est donc un événement marquant normalement un cheminement déjà bien engagé et qui se poursuit dans une foi chrétienne active. Chacun selon son rythme, sa sensibilité, et le temps qu'il choisit de mettre dans sa participation à la vie d'église, mais des activités diverses sont possibles dans notre église, en particulier le culte.

Pour un baptême d'adulte (à partir de 15 ans)

Cette question est abordée avec la Profession de foi.

Baptême d'un enfant, signe de la grâce de Dieu sur lui, sans condition, et dans l'espérance d'une profession de foi quand il (ou elle) sera grand

Culte familial pour un baptême d'enfant

S'il se passe au cours du culte du dimanche matin, seule la partie de 10 à 17 ci-dessous prend place après, ou à la place de la confession de foi dans le déroulement habituel du culte.

1. (Musique)

2. Annonce de la grâce de Dieu

3. Accueil

Vous êtes les bienvenus, frères et sœurs. L'Église vous accueille avec joie, vous et cet enfant dont vous avez demandé le baptême, afin qu'il/elle reçoive ce signe de la grâce de Dieu et qu'il/elle soit accueilli dans l'Église de Jésus-Christ.

Avant que nous le cherchions, Dieu est déjà près de nous ; avant que nous puissions lui répondre, déjà il nous appelle par notre nom. Le baptême est le signe de ce Dieu qui, en Jésus-Christ, nous appelle et vient à notre rencontre.

4. (cantique)

(uniquement si la famille est très chanteuse )

5. Louange à Dieu (éventuellement lu par quelqu'un de la famille)

(un psaume peut également être choisi pour compléter ou remplacer
cette louange, par exemple les psaumes 8, 23, 121, ou un extrait des psaumes 27, 36...
voir par exemple https://oratoiredulouvre.fr/prier/quelques-psaumes.php)

Rendons grâces à Dieu notre Père :

C'est notre joie et notre salut de t'adorer, ô notre Dieu.

C'est toi qui viens vers nous pour nous donner ta présence et ses bienfaits.

Nous te rendons grâces pour Jésus-Christ ton fils et pour la bonne nouvelle qu'il nous a annoncé : bonne nouvelle de ta grâce, de ton amour, et de ta lumière que tu offres gratuitement et sans condition à tout être.

Aujourd'hui nous te présentons Nnn pour qu'il/elle soit marqué du signe de cette grâce, de cet amour et de cette lumière, et pour tout cela nous te célébrons Seigneur. Amen.

6. Lecture de la Bible (éventuellement lus par quelqu'un de la famille)

(textes choisis par les parents. Ces textes ne parlent pas nécessairement de l'enfance ou du baptême, mais plutôt de ce qu'ils veulent transmettre à leur enfant comme foi, comme valeurs)

7. (Musique)

8. Prédication

9. Musique (ou cantique)

10. Le baptême dans la Bible

Voici le texte de l'écriture qui nous rappelle l'institution du baptême :

Jésus, au moment de quitter ses disciples s'approcha d'eux et dit: « Allez, faites de toutes les nations des disciples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et apprenez leur à garder tout ce que je vous ai enseigné. Voici, je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde. » (Matthieu 28:18-20)

11. Sens du baptême (éventuellement lu par quelqu'un de la famille)

texte 1

Ainsi le baptême est le signe de l'entrée dans l'alliance que Dieu a conclue avec son peuple dès les origines et que dans sa fidélité, il renouvelle de génération en génération.

Par le baptême, Dieu nous manifeste le salut en Jésus-Christ. Ce baptême signifie que Dieu a aimé Nnn le premier et qu'il l'appelle « mon enfant ». Ce nom est donné gratuitement, sans condition, dans l'espérance qu'un jour Nnn pourra répondre à cette parole et découvrir la présence de Dieu auprès de lui.

Nnn, nous t'accompagnerons sur ce chemin de la foi. Avec toi, nous apprendrons à faire jaillir, grâce à Dieu, une vie nouvelle de foi, de chaleur, de tendresse et à bâtir un monde de justice, de paix et d'espérance.

texte 2

Demain quand Nnn vous demandera « Pourquoi ai-je été baptisé au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit ? », vous pourrez lui répondre :

Tu as été baptisé au nom du Père : comme Dieu a conduit son peuple à travers la mer Rouge vers la liberté, il nous libère par son amour de toute peur, de tout esclavage, de tout manque de foi. Il nous appelle à une vie nouvelle.

Nnn, tu as été baptisé au nom du Fils : cette nouvelle naissance s'accomplit en Jésus-Christ qui a vécu, a parlé, est mort et est ressuscité pour nous faire découvrir que la confiance peut surgir dans le doute, le courage dans la peur, le réconfort dans la souffrance. Ce nom de « Jésus » implique la vie et le bonheur pour chacun. Tu l'utiliseras pour guérir, pour délivrer, pour faire vivre.

Nnn, tu as été baptisé au nom du Saint-Esprit : comme l'eau tombant sur le sol desséché fait germer la plante et lui fait porter des fruits, ainsi le Saint-Esprit fait jaillir en l'être humain une vie nouvelle : une vie ouverte à Dieu et aux autres. Avec, au lieu de l'incrédulité la foi, au lieu de la résignation l'espérance, au lieu de l'égoïsme l'amour. Dieu veut pour toi cette vie accomplie, c'est ta vocation, qu’elle soit ta joie et ta paix.

Cette espérance du Père, du Fils et du Saint-Esprit, le baptême nous la rappelle, nous la rend présente, nous la manifeste. A nous parents, parrain et marraine, de la recevoir et d'en vivre tous les jours.

Pour Nnn, le baptême signifie que Dieu l'a aimé le premier. Nous aurons à le lui dire et à le lui montrer, dans notre famille et dans notre Église.

texte 3

Comme Dieu a dit au Christ baptisé au Jourdain : « Tu es mon fils bien-aimé, en toi j'ai mis toute mon affection. » [1]. Aujourd'hui, il déclare à Nnn « Tu es mon enfant, tu ne le sais pas encore, mais je t'adopte, je te connais par ton nom, je t'aime d'un amour éternel. »

Aussi certainement que l'eau va couler sur le front de Nnn, aussi certainement cette Parole est vraie : Dieu nous a aimé le premier. Le baptême est le signe : Dieu y engage sa Parole.

12. Exhortation

Ainsi donc, parents, parrain et marraine,

Votre Nnn, par son baptême, sera chez lui/elle dans la communauté chrétienne, c’est sa famille spirituelle. Aucune contrainte ne l'y retiendra, et, si jamais il venait à s'en séparer, sa place y resterait toujours marquée, toujours prête pour le/la recevoir.

Pour répondre à la bonté de Dieu qui le/la reçoit dans son alliance, vous resterez pour lui/elle un exemple et un appui. Vous prierez pour lui/elle,; vous l'instruirez et le/la soutiendrez, vous l’aimerez, afin qu'il/elle parvienne lui/elle-même à la foi, qu'il/elle puisse répondre un jour en toute liberté à la grâce attestée par son baptême et prendre partà la vie de l'Église.

C'est là votre vocation, qu'elle soit aussi votre joie.

Et maintenant, levez-vous et approchez.

13. Baptême

Nnn, je te baptise au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

14. Bénédiction

texte 1

Nnn, Que Dieu te bénisse et te garde. Qu'il t'accompagne jour après jour sur la route qui sera la tienne, et qu'il l'éclaire de sa lumière et de son amour.

Ne crains pas, dit le Seigneur, car je t'ai racheté, je t'ai appelé par ton nom, tu fais partie de ma famille. [2]

texte 2

Nnn, le Seigneur tourne son visage vers toi, il fait briller sur toi sa lumière et te donne sa joie.

« Même si les montagnes s'effondraient, même si les collines chancellaient, dit le Seigneur, mon amour pour toi ne faiblira pas et mon alliance de paix ne sera pas ébranlée, car je t’aime d’un amour éternel. »"[3]

texte 3

Nnn, pour toi, Jésus-Christ est venu sur la terre,
pour toi, il a aimé, il a parlé,
pour toi, il a traversé l'agonie de Gethsémanée,[4]
pour toi, il s'est écrié « tout est accompli »,[5]
pour toi, il est mort et pour toi il a triomphé de la mort.
Oui, pour toi, Nnn, et tu n'en sais rien encore. Ainsi est confirmée la parole de l'apôtre : « nous aimons Dieu parce qu'il nous a aimé le premier. » [6]

texte 4

Dieu dit: « Je serai pour toi un Père et tu seras pour moi un fils/une fille »[7]. Nous sommes enfant de Dieu. Qu'il te conduise sur le chemin de vie dans sa paix, sa force, sa joie. Amen.

15. Ouverture

Parents, parrain et marraine, vous pourrez faire connaître à Nnn l'enseignement chrétien, contenu dans la Bible, pour qu'il/elle puisse fonder son assurance sur la grâce de Dieu attestée par son baptême et devenir si il/elle le désire disciple de Jésus-Christ.

l'Église peut vous aider à le/la préparer, elle le fera avec joie.

16. (Témoignage des parents, parrain et marraine)

(Ce peut être des témoignages libres, ou une confession de foi préparée par les parents, et lue par eux. Ou une courte lecture biblique, ou de dire pourquoi vous avez désiré que votre enfant soit baptisé.)

17. Prière

(Cette prière peut être préparée par les parents, parrain, marraine, et est lue par quelqu'un de la famille. On peut utiliser, par exemple, ces prières, qui seront complétées par quelques pensées pour ceux qui souffrent ou pour ceux que l'on aime, puis par le "Notre Père".)

texte 1

Prions Dieu :

Seigneur, sans toi nous ne sommes rien, et nous n'avons rien à donner. Devant un petit enfant qui attend tout de nous, nous mesurons notre pauvreté.

Ô toi qui nous accordes le pain spirituel dont nous avons besoin, renouvelle en nous, chaque jour la force de ton Esprit afin que nous puissions transmettre à nos enfants tout ce que tu veux leur assurer par nous, an nom de Jésus-Christ, en qui nous avons tout pleinement.

texte 2

Seigneur, nous te louons. Nous te disons notre joie et notre reconnaissance pour Nnn que tu reçois dans ton Église et sur lequel/laquelle repose la promesse de recevoir dès maintenant la vie éternelle. En présence de cette grâce, nous sentons nos limites et notre reconnaissance. Donne-nous de prier avec fidélité pour ces petits que tu nous confies et de les élever avec amour et patience. Au nom de Jésus-Christ, notre Sauveur.

texte 3

Père, nous te disons notre joie et notre reconnaissance pour Nnn qui vient de recevoir le signe de ta grâce. Nous te prions pour lui/elle et pour sa famille. Donne à ses parents et à tous ceux qui auront à prendre soin de lui/elle de lui révéler ton amour et de le/la préparer à te suivre un jour dans la reconnaissance et dans la joie.

Nous te remercions pour notre propre baptême, et pour la fidélité de ton amour. Amen.

18. (Cantique)

19. Bénédiction de l'assemblée

20. Signature du Registre - offrande & Musique

Notes

[1]Marc 1:11

[2]Esaïe 43:1

[3]Ésaïe 54:10

[4]Matthieu 26:36-46

[5]Jean 19:30

[6]1 Jean 4:19

[7]2 Samuel 7:14

Questions pratiques

Comment préparer un baptême ?

Les baptêmes sont normalement célébrés au cours du culte du dimanche. Il se peut que plusieurs baptêmes soient célébrés le même dimanche.

Avant de fixer une date, la première démarche est de prendre contact avec un pasteur qui vous donnera un rendez-vous pour la préparation de ce baptême.

Comment demander à un pasteur d'une autre paroisse ou à un pasteur à la retraite de présider un baptême ?

Tout pasteur autre que les pasteurs titulaires de l'Oratoire doit demander l'autorisation au Conseil Presbytéral par l'intermédiaire des pasteurs, avant de présider un acte liturgique à l'Oratoire. Il en est ainsi dans toutes les paroisses de l'Église Réformée de France, conformément au règles de vie de l'Eglise Réformée de France.

La première démarche à faire, avant de fixer la moindre date, est donc de prendre contact avec l'un des pasteurs de l'Oratoire pour lui exposer votre demande. Si la réponse est positive, vous devrez alors rappeler au pasteur de votre choix qu'il doit prendre personnellement contact avec le pasteur de l'Oratoire qui est votre interlocuteur.

Autre question ?

Peut-être trouverez-vous réponse à votre question dans les pages de questions et réponses sur ce site, sinon, n'hésitez pas à nous la poser.

Voir aussi