Transformations de l'Oratoire du Louvre après 1789

Sacristie des pasteurs

La sacristie est la pièce où les pasteurs peuvent se retrouver et se préparer avant de faire le culte. Il contient des placards où sont suspendues les robes pastorales. Contrairement à ce qu’indique l’étymologie du nom, cette pièce n’a rien de sacré pour les protestants.

A l’Oratoire, la sacristie était à l’origine derrière le chevet. . Dans le réaménagement de l’Oratoire pour le culte protestant, ce chevet trouvera d’autres usages comme lieu de réunions, la sacristie sera transformée en cage d’escalier menant à la "salle haute".

Deux des chapelles latérales ont été transformées en une petite sacristie donnant commodément au pied de la chaire. Une cloison de bois a permis d’aménager aussi un couloir permettant aux fidèles d’entrer directement du 1 rue de l’Oratoire dans le chœur. Cette cloison en bois laisse apercevoir d’un côté comme de l’autre, les restes du monument funéraire dressé en mémoire du cardinal Pierre de Bérulle, fondateur de l’Oratoire de France.

Cette sacristie des pasteurs comporte une première pièce restée dans le style empire, avec ses boiseries, une glace et un poêle.