Foi homme appelle au secours Jésus

Bien des personnes pensent aujourd'hui que la foi c'est le sentiment de la présence de Dieu, le sentiment religieux. Ce n'est pas tout à fait exact.

Le mot " foi " dans la Bible évoque la confiance, la fidélité, la solidité. Et ainsi, même quand on ne sent pas particulièrement la présence de Dieu (ce qui arrive à tout le monde) on a quand même la foi quand on reste tourné vers Dieu à l'espérer, si on garde confiance en lui, si on continue à le chercher, à le célébrer, à attendre sa bénédiction.

Quand Dieu manifeste sa présence pour nous, c'est une grâce, mais le fait que Dieu soit parfois comme absent est également une grâce, comme quand des parents s'effacent un peu pour laisser plus d'autonomie à leur enfant adolescent. Il y a plusieurs paraboles dans les évangiles où Jésus présente Dieu comme un maître qui s'absente pour un temps assez long, laissant des personnes libres de gérer1 . Les personnes fidèles continuent à vivre selon la Parole du maître, et attendent son retour. C'est ça la foi.

La foi n'est donc pas un sentiment, c'est d'abord un choix que l'on fait, une orientation.

Suite du texte...

1 Marc 13:34, Marc 12:1, Matthieu 25:14, Luc 19:12, Luc 12:36

2 Matthieu 8 :5

3 Matthieu 27:46-50

4 Marc 12 :29-31

pasteur Marc Pernot

Vous pouvez participer au débat en faisant part de vos remarques et questions.
Vous trouverez d'autres pistes de réflexion sur les pages de questions/réponses.
Et en quelques mots, les premières notions de théologie

 

 

Carl Spitzweg - Le rat de bibliothèque