Psaume 1er "Heureux l'homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants..."

Heureux l'homme
qui ne marche pas selon le conseil des méchants,
Qui ne s'arrête pas sur la voie des pécheurs,
Et qui ne s'assied pas en compagnie des moqueurs,
Mais qui trouve son plaisir dans la parole de l'Eternel,
Et qui la médite jour et nuit !
Il est comme un arbre
planté près d'un courant d'eau,
Qui donne son fruit en son temps,
Et dont le feuillage ne jaunit pas :
Tout ce qu'il fait lui réussit.
Il n'en est pas ainsi des méchants :
Ils sont comme la paille que le vent dissipe.
C'est pourquoi les méchants
ne résistent pas au jour du jugement,
Ni les pécheurs dans l'assemblée des justes,
Car l'Eternel connaît la voie des justes,
Et la voie des pécheurs se perd.

Remarques

  • Le projet de Dieu est le bonheur de chaque personne humaine. C’est déjà une bonne nouvelle, c’est l’Evangile.
  • Pourtant ce psaume peut sembler menaçant ? Au contraire, il témoigne de l’amour et du pardon de Dieu pour chacun. Un amour et un pardon actif, qui fait s’épanouir et qui purifie. En effet, ce psaume évoque un juste qui est sauvé et un pécheur qui est perdu, et il est tout à fait clair qu'il s'agit d'une typologie, chacun étant à la fois et l’un et l’autre. La preuve c'est qu'à la fin, le méchant est comparé à de la paille que le vent dissipe. Le grain ne peut pousser sans la paille, chacun est à la fois paille et grain, en partie juste et en partie pécheur. Dieu aime ce qui est bon en nous, il le connaît, le garde, l’irrigue, le laisse porter son fruit, à sa façon, en son temps propre. Dieu le libère de ce qui est paille comme un agriculteur vanne le blé, recueille le grain, Dieu donne la vie éternelle pour le juste qui est en nous. Encore un psaume pour les bons comme pourles mauvais jours.