Chants du dimanche suivant

Paroles des cantiques du dimanche 16 janvier 2022

Psaume : Psautier Français n° 33 « Réjouis-toi peuple fidèle », strophes 1, 2, 3 & 5

1 - Réjouis-toi, peuple fidèle,
Acclame Dieu à pleine voix !
Sa louange est séante et belle
Dans la bouche des hommes droits.
Sur un air de fête
Sonnent les trompettes
Pour un chant nouveau;
Les cors, les cithares,
Les voix les plus rares,
Les sons les plus beaux !

2 - Ta parole agit sur la terre
Avec droiture et vérité.
Partout son œuvre de lumière
Y fait rayonner ta bonté.
Que ta voix résonne :
Le chaos s'ordonne,
Le ciel resplendit ;
Sources et rivières
Arrosent la terre,
Le désert fleurit.


3 - Tu brises l'orgueil des puissances
Et tous leurs plans sont renversés,
Mais tu poursuis sans défaillance
Les projets que tu as formés.
Si, cherchant sa route,
Un peuple t'écoute,
Il vivra heureux ;
Il verra les signes,
Qui déjà désignent
La Cité de Dieu.

5 - Seigneur, notre âme est confiante,
Ta parole est son bouclier ;
En toi elle a mis son attente
Et sur ton nom veut s'appuyer.
Ton amour habite
L'homme qui médite
Ta promesse, ô Roi,
Et ta bonté garde,
Qui vers toi regarde,
Qui espère en Toi.


Cantique : Louange et Prière n°174 « Bénis soit le Seigneur », Strophes 1 à 4

Strophe 1
Béni soit le Seigneur, mon Créateur, mon Père,
Qui de mille bienfaits, pendant ma vie entière,
A daigné me combler ; c'est de lui que je tiens
Et mon âme et mon corps, avec tant d'autres biens.

Strophe 2
Béni soit le Seigneur, le Fils du Dieu suprême,
Qui pour moi se fit homme, et, pour preuve qu'il m'aime,
Endurant tous les maux, à la croix attaché,            
A répandu son sang pour laver mon péché.

Strophe 3
Béni soit le Seigneur, l'Esprit saint pur et sage,
Qui de l'amour du Père et du Fils m'est un gage ;
C'est lui qui me remplit des consolations
Dont mon âme a besoin dans ses afflictions.   

Strophe 4
De ce Dieu trois fois saint, à l'exemple des anges.
Chrétiens empressons nous à chanter les louanges ;
Faisons avec transport retentir en tout lieu 
Ce cantique sacré : " Béni soit notre Dieu !

Psaume : Psautier Français n°81 « Que nos chants joyeux », Strophes 1 à 4

1 - Que nos chants joyeux, nos cris d'allégresse
Jaillissent vers Dieu, le puissant Seigneur,
Qui met sa vigueur dans notre faiblesse.

2 - Les cors, les hautbois, l'éclat des trompettes,
Nos luths et nos voix diront quelle ardeur
Brûle notre cœur en ce jour de fête.
3 - Dieu nous a donné ce jour d'espérance ;
Il l'a ordonné pour nos réunir,
Dans le souvenir de sa délivrance.

4 - J'entends une voix, une voix nouvelle
Qui dit "Lève toi ! redresse ton dos !
J'ôte le fardeau, je brise ta chaîne.".

Paroles des répons du temps de l'Église

Après la salutation
Répons : « Bénissons Dieu le seul Seigneur » (Ps. 134, str.1).

Bénissons Dieu le seul Seigneur,
Nous qu’il choisit pour serviteurs.
Levons nos mains dans sa maison,
Pour bénir et louer son nom.

Après la volonté de Dieu
Répons : « Parle, parle Seigneur, ton serviteur écoute » (L&P n°193, str.1)

Parle, parle Seigneur, ton serviteur écoute :
Je dis ton serviteur, car enfin je le suis.
Je le suis, je veux l’être, et marcher dans ta route,
Et les jours et les nuits.

Après la prière de repentance
Répons : « J’aime mon Dieu, car il entend ma voix ». (Ps. 116, str.1)

J’aime mon Dieu car il entend ma voix,
Quand la frayeur ou le tourment m’oppresse,
Quand j’ai prié au jour de ma détresse,
Dans sa bonté, il s’est tourné vers moi.

Après l’annonce de la grâce
Répons « Combien grande est ta gloire » (Ps 92 selon L&P n° 38 str.2).

Combien grande est ta gloire, en tout ce que tu fais, 
Et combien tes hauts faits sont dignes de mémoire !
Tes œuvres sans pareilles  ont réjoui mon cœur,
Je veux chanter, Seigneur, tes divines merveilles !

Après la confession de foi  
Répons « Grand Dieu, nous te bénissons » (L&P n°69, str.1)

Grand Dieu, nous te bénissons, nous célébrons tes louanges,
Éternel, nous t’exaltons, de concert avec les anges,
Et prosternés devant toi, nous t’adorons, ô grand Roi !
Et prosternés devant toi, nous t’adorons, ô grand Roi !

Après la bénédiction
Répons : « Confie à Dieu ta route » (L&P n°309, str.5)

Bénis ô Dieu nos routes, nous les suivrons heureux,
Car toi qui nous écoutes, tu les sais, tu les veux.
Chemins riants ou sombres, j’y marche par la foi,
Même au travers des ombres, ils conduisent à toi.