L'écologie, champ de bataille théologique

Dieu est-il écolo?
L’écologie est aujourd’hui présentée par ses détracteurs comme une « nouvelle religion ». Et si les climato-négationnistes mettaient le doigt sur une question centrale : celle de l’arrière-plan théologique qui sous-tend nos conceptions de l’humain, du vivant et du rapport entre les deux ?
Pasteur et militant écologiste, Stéphane Lavignotte tente ici de saisir les racines théologiques de la crise écologique. Il montre en quoi deux millénaires de judéo-christianisme ont instillé dans notre vision du monde l’idée d’une humanité supérieure à la nature, au reste du vivant. Mais la religion des terrestres ne se réduit pas à son versant anthropocentriste.
De François d’Assise au Pape François, en passant par Henry David Thoreau et Jacques Ellul, une théologie chrétienne plus souterraine est venue nourrir l’écologie. Alors, Dieu est-il écolo ? La réponse est éminemment complexe : l’avenir de l’écologie, démontre Lavignotte, se joue aussi au niveau de nos imaginaires.
[Editions Textuel]