Question de visiteur & réponse proposée. Ces questions et réponses ont été rendues anonymes
en changeant quelques détails (prénoms, ville, âge exact, profession...).

question
précédente
triangle liste triangle suivante

 

Questions sur 8 passages choquants de la Bible.

  • 1- Dans le Deutéronome : le seigneur enverra sa malédiction ????
  • 2- Ecclesiaste : mieux vaut être mort que vivant ???? – chapitre 4
  • 3- Ésaie : mon épée s’est abreuvée dans le ciel
    8/13 c’est le seigneur que vous devez craindre, redouter, il sera un sanctuaire mais aussi une pierre de malheur ???
    45/7 : je façonne la lumière et crée les ténèbres, je fais la paix et crée le malheur, c’est moi le seigneur qui fait tout çà
    31- si j’ai péché que Dieu m’achève !
  • 4- Job : Dieu ne m’a fait naître que pour me détruire ???
  • 5- Marc : 3 verset 29 : quiconque blasphème contre l’Esprit Saint n’obtiendra jamais de pardon ???
  • 6- Matthieu : 10/34 celui qui me préfère père ou mère n’est pas digne de moi. ???
  • 7- Nombres : aucun de ceux qui m’ont bafoué ne verra le paix 143 ????
  • 8- Nahum : le seigneur un dieu terrible et bon, le seigneur se venge, il ne tient jamais le coupable pour innocent ????

o0o

Bravo de lire la Bible et de vous poser des questions.

Si ces textes vous choquent, c'est qu'ils sont en première lecture en contradiction avec la conception d'un Dieu qui aime chacun de ses enfants, un Dieu de la vie en qui il n'y a que de la bonté.

Je suis bien d'accord avec vous sur cette conception de Dieu. Et je la prends aussi comme point central de ma théologie, et je cherche à interpréter les autres textes pour les rendre cohérents avec ce point clef. Je suis bien conscient que ce n'est pas la seule lecture possible. Certains chrétiens, rares dans l'église réformée, ont une conception de Dieu qui insiste bien moins sur la bonté de Dieu et plus sur une terrible équité.

D'une manière générale, je prends donc comme clé d'interprétation des textes l'amour infini qu'a Dieu pour chacun. Comment alors lire les textes où Dieu massacre quelqu'un ? Il y a en tout cas deux pistes sérieuses qui permettent à la fois d'avoir une lecture cohérente avec l'amour de Dieu et de prendre au sérieux la violence du texte difficile :

  • 1) quand Dieu envoie la mort ou la souffrance comme punition d'une faute, cela ne peut pas être compris, à mon avis, comme Dieu utilisant la souffrance ou la mort comme moyen de pédagogie ou de justice, mais que la souffrance et la mort sont une conséquence d'un acte mauvais, ou d'une coupure avec Dieu.
  • 2) Quand Dieu massacre ou ordonne de massacrer un philistin, ou un pécheur, par exemple, cela ne peut pas être compris comme si Dieu voulait la mort d'une personne individuelle, fusse t elle son pire ennemi, mais qu'il veut tuer la méchanceté en chacun de nous, qu'il veut tuer la personne étrangère à l'amour, la personne méchante qui est dans toute personne, même la meilleure. Cet acte ou ce jugement est alors bien de l'amour, gardant le meilleur de chacun et effaçant le reste.
  • 3) Mais il y a aussi des textes qui sont témoins d'une théologie moins affinée que celle des évangiles. Par exemple bien des textes de l'ancien testament ne sont pas monothéistes, ou qui ne pensent pas qu'il y a une vie éternelle... et bien il existe peut-être des textes où Dieu serait source de mort. Nous avons le droit de ne pas être d'accord.

1- dans-Deutéronome : le seigneur enverra sa malédiction ????

Voir explication 2

P.203 – si tu te laisses entraîner à te prosterner devant d’autres dieux, et à les servir vous disparaîtrez

Voir explication 1

2-Ecclesiaste : mieux vaut être mort que vivant ???? – chapitre 4

Cap. 1- la vie n’a pas de sens, tout n’est que futilité et vent

Ce livre est assez intéressant et habile. Il est paradoxal, entièrement tissé de contradictions : rien ne vaut la vie, mais la vie n'est rien, le plaisir est une priorité ou une futilité, la sagesse est essentielle ou vaine... Mais la présence de ce livre dans la Bible est aussi un paradoxe, une contradiction avec le reste de la Bible. Cela rend bien la complexité de la vie humaine. Oui, quand on vit avec Dieu on est comme au paradis, mais en même temps la vie reste tentée de petits riens futiles et de douleur.

3-Esaie : mon épée s’est abreuvée dans le ciel

L'épée est un des symboles très classiques de la parole, du discernement, de la distinction entre le bien et le mal... Il vaut mieux que cela s'abreuve dans le ciel, en Dieu.
8/13 c’est le seigneur que vous devez craindre, redouter, il sera un sanctuaire mais aussi une pierre de malheur ???
voir explication 2
45/7 : je façonne la lumière et crée les ténèbres, je fais la paix et crée le malheur, c’est moi le seigneur qui fait tout çà
voir explication 2 ou 3
31- si j’ai pêché que Dieu m’achève !
voir explication 2

4-Job Dieu ne m’a fait naître que pour me détruire ???

Non, ce n'est pas Dieu qui détruit, au début de Job, mais le diable, c'est à dire la m"chanceté, le chaos.

5-Marc 3 verset 29 : quiconque blasphème contre l’Esprit Saint n’obtiendra jamais de pardon ???

Voir explication 1. Je crois que cela ne désigne pas une phrase qu'il ne faudrait surtout pas dire. Mais que si nous voulons de toutes nos forces chasser l'Esprit de Dieu de notre être, nous mettons alors vraiment notre personne en danger, malgré la volonté de Dieu et malgré son amour pour nous.

6- Matthieu 10/34 celui qui me préfère père ou mère n’est pas digne de moi. ???

Les versets très exclusifs du genre de celui-ci ou du genre "hors de moi vous ne pouvez rien faire" peuvent être compris, à mon avis, en remplaçant "le Christ" par "l'amour vrai qui vient de Dieu". Oui, sans amour vrai, on ne peut rien faire de bon. Oui, même ses parents, il faut les aimer d'un amour vrai, et donc que ce soit cette qualité d'être qui prime sur tout, y compris sur ses parents, ses enfants. C'est ce qui permet éventuellement de dire une fois une vérité qui fait mal, si elle est inspirée par un amour vrai, un amour qui fasse vivre, qui fasse avancer.

7-Nombres : aucun de ceux qui m’ont bafoué ne verra le paix 143 ????

Voir explication 1 et 2. Le mal est source de souffrance en chacun. Et rien de ce qui, en chacun de nous est coupé de Dieu n'est source de paix, et dans la mesure où Dieu nous purifie de toutes ces mauvais travers, nous sommes dans la paix.

8 AT - Nahum – le seigneur un dieu terrible et bon, le seigneur se venge, il ne tient jamais le coupable pour innocent ????

Voir explication 2. Heureusement, qu'il ne tient pas le coupable pour innocent, ce serait comme si un médecin tenait les malades pour sains. Dieu voit la méchanceté de l'homme, amis il ne l'abandonne pas pour autant, il est terrible contre la méchanceté, mais bon pour l'homme malgré sa méchanceté.

Bonne lecture, bonne réflexion, et que votre juste conception d’un Dieu qui est amour vous conduise à cheminer avec lui et grâce à lui.

pasteur Marc Pernot

 

réagir sur ce sujet
question
précédente
triangle liste triangle suivante
poser une question

L'Oratoire du Louvre et Paris

L'Oratoire du Louvre et Paris