Question de visiteur & réponse proposée. Ces questions et réponses ont été rendues anonymes
en changeant quelques détails (prénoms, ville, âge exact, profession...).

question
précédente
triangle liste triangle suivante

 

Quelle est la place de la spiritualité chez les patients en fin de vie ?

Quelle est le relation ou la représentation que peut avoir la maladie dans l'église protestante.

Quelle est la place de la spiritualité chez les patients en fin de vie et qui sont protestants

merci

o0o

Bonjour,

L'église protestante est une réalité faite de bien des personnes et de sensibilités différentes. Et l'église protestante ne dit pas à ses membres ce qu'ils devraient penser. Je peux seulement vous répondre, en tant que protestant, ce que je pense moi-même.

Pour ce qui est de la maladie, je pense que c'est un mal, et que par conséquent il ne vient jamais de Dieu. Il ne punit le pécheur pas en envoyant du mal, Dieu ne teste pas non plus la foi des gens en envoyant des catastrophes pour voir comment ils s'en sortiront. La maladie est un mal, et nous avons donc la mission de lutter contre la maladie, et d'accompagner ceux qui souffrent.

La spiritualité est essentielle, à mon avis, pour toute personne. Quand elle est malade gravement, aussi. Ni plus ni moins. En fin de vie se pose parfois de graves questions de culpabilité et de remords, comme si c'était une occasion de faire le bilan de ce que l'on a vécu (c'est un peu dommage d'attendre ce moment, mais mieux vaut tard que jamais). Il est donc important pour les gens de s'entendre dire que nous sommes tous enfant de Dieu, et que Dieu aime infiniment chacun de ses enfants. Ensuite, c'est à la personne elle-même de se tourner vers Dieu et de recevoir directement en elle une paix, une force spirituelle, une capacité à aimer et à espérer.

Amicalement

pasteur Marc Pernot

 

réagir sur ce sujet
question
précédente
triangle liste triangle suivante
poser une question

L'Oratoire du Louvre et Paris

L'Oratoire du Louvre et Paris