Question de visiteur & réponse proposée. Ces questions et réponses ont été rendues anonymes
en changeant quelques détails (prénoms, ville, âge exact, profession...).

question
précédente
triangle liste triangle suivante

 

Quel courant chrétien choisir ?
Comment se sentir pardonné ?

 

Bonsoir,

J’ai 33 ans, je n’ai pas eu d’éducation religieuse, mais à différents moments de ma vie je me suis posée des questions, sur Dieu, les religions. Je suis passée d’athée, à agnostique, et depuis quelques temps je découvre la foi. Je crois que je suis arrivée au bout de mon raisonnement d’athée, la vie y est bien triste et bien vide de sens.

J’ai circulé pas mal sur de nombreux sites pour y voir plus clair, et je dois dire que j’aime beaucoup le votre, la façon dont vous répondez aux gens, c’est ici que j’ai trouvé les réponses les plus simples à comprendre, je trouve que transparaît beaucoup de tolérance, et d’humanité. On sent vraiment que c’est une personne qui répond et non des réponses toutes faites.

J’apprécie tout particulièrement les prédications filmées, je ne sais pas encore trop où me situer et ne me sens pas encore prête à faire le pas vers un lieu de culte, je ressens le besoin de laisser mes convictions mûrir un peu plus avant de faire cette démarche. C’est pourquoi votre site, et les vidéos me permettent d’appréhender tout ça à mon rythme. Et je me rends compte que quand j’ai du vague à l’âme, le fait de lire certains textes que vous avez sélectionnés ou une des prédications filmés, m’apaise, et je vous en remercie.

J’essaie également de découvrir la bible au travers de la progression du catéchisme qui est sur votre site.

À l’état actuel de mes recherches internet et autres, j’ai le sentiment de me sentir plus proche des protestants que des catholiques, et je voudrais savoir quelles questions se poser, quel élément de réflexion avoir pour être à même de définir quel courant chrétien choisir. Sur quels points doit se fonder cette décision ?

D’autre part, il y a un point qui me tiraille depuis quelques jours, depuis que je laisse entrer Dieu dans ma vie, ce sont les fautes commises par le passé, les péchés. Comment alléger le fardeau de la culpabilité ? Dieu peut-il pardonner ces péchés ? Comment faire amende honorable ?

Merci de m’avoir lu et j’espère de pouvoir m’éclairer sur ces points.

o0o

Bonsoir

D’abord, bravo pour votre démarche, je suis certain que ça vous apportera énormément sur le plan personnel.

Et puis merci pour vos encouragements, c’est vraiment sympa et cela m’encourage beaucoup.

Pour avancer, oui, vous pourriez commencer à lire la Bible, en partant des évangiles. J’ai mis ici une proposition de programme de lecture.

Comment choisir parmi les diverses confessions chrétiennes ? Cette diversité est une chance, précisément pour offrir le choix, c’est grâce à ça que chacun a une chance de trouver ce qui l’aidera le mieux compte tenu de sa sensibilité et de ce dont il a le plus besoin à un moment donné. Il faut donc choisir en toute simplicité, pas forcément ce qui vous plait le mieux, mais ce qui a l’air de vous faire le mieux avancer. De toute façon, comme le dit l’apôtre Paul : “il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.” (Ephésiens 4:5, 6), donc passer d’une église à une autre n’est pas se renier ou renier l’église où l’on a déjà pas mal reçu.

Donc, pas de stress, si vous faites un premier choix, vous n’entrez pas dans un couvent pour la vie, mais vous vous inscrivez dans une démarche qui vous convient aujourd’hui et qui pourrait se poursuivre d’une autre façon par la suite, qui sait, et c’est vraiment votre liberté.

D’accord, c’est bien de prendre conscience de son péché, de ses fautes, car cela permet parfois de réparer un peu nos bêtises (dans la mesure du possible), de demander pardon (si c’est possible, si ce n’est pas entendu, tant pis). Cela permet de mesurer nos limites dans la capacité à progresser par nos simples forces. C’est donc bien, ça nous ouvre au salut de Dieu, à son aide pour avoir plus de sagesse et de force, cela nous ouvre à son pardon pour nous libérer... Car oui, il pardonne, évidemment, certainement, absolument.

C’est donc très bien de se sentir pécheur, mais il ne fait pas non plus exagérer. Dieu ne cherche absolument pas à nous culpabiliser, et ce n’est pas, vraiment pas le style de Jésus. C’est pourquoi le témoignage de Jésus Christ s’appelle la bonne nouvelle “l’évangile”, et non pas “dernier avertissement” ! Donc, oui, d’accord pour une saine conscience de nos limites, mais ne dramatisons pas. D’accord pour nous souvenir de nos fautes passées, mais à condition que ça apporte quelque chose, que ça serve à quelque chose, une fois que l’on a bien intégré ce qui nous à conduit à faire cette bêtise, s’il n’y a plus rien à faire pour réparer, si cela nous a même donné envie de faire du bien dans l’avenir, il faut arriver à tourner la page. Ce serait contre-productif de ruminer, ruminer sans cesse nos erreurs, voire nos crimes. C’est justement là que Dieu peut vraiment nous aider. Je me souviens d’un ancien légionnaire qui était venu me voir parce qu’il avait encore et toujours sur la conscience d’avoir tué des soldats ennemis pendant la guerre. Comment demander pardon à quelqu’un qu’on a tué ? Le pardon de Dieu est au-dessus de ça. Ce n’est pas un pardon à bon compte qui encourage à faire n’importe quoi, au contraire. C’est un pardon qui nous libère de nos esclavages pour que nous puissions vivre et faire vivre.

Mais comme une blessure physique met toujours un certain temps à cicatriser et laisse parfois une cicatrice, il en est de même des blessures existentielles, il faut un certain temps, même à Dieu, pour nous faire cicatriser, pour nous ressusciter, pour transformer le mal vécu (fait ou subi) pour que nous puissions avancer, vivre et être heureux.

Tout cela se demande donc dans la prière, patiemment. Parfois, on a aussi besoin de dire nos fautes à quelqu’un en qui on a confiance pour se faire entendre dire par quelqu’un le pardon de Dieu.

Bonne route à vous, et que Dieu vous bénisse et vous garde.

Avec mes amitiés fraternelles

pasteur Marc Pernot

 

réagir sur ce sujet
question
précédente
triangle liste triangle suivante
poser une question

L'Oratoire du Louvre et Paris

L'Oratoire du Louvre et Paris