Question de visiteur & réponse proposée. Ces questions et réponses ont été rendues anonymes
en changeant quelques détails (prénoms, ville, âge exact, profession...).

question
précédente
triangle liste triangle suivante

 

Je me pose des questions sur ce que c’est que l’âme, le corps et le sang ?

Bonjour,

Aujourd’hui je me pose beaucoup de questions sur l’âme, qu’est ce que l’âme pour vous.

Car certains évoque Genèse Chap. 9 v 4, pour dire que l’âme c’est le sang.

Les catholique disent que l’âme, c’est l’esprit.

Moi personnellement je n’ai jamais cru a cette thèse que l’âme c’est le sang, car le sang, c’est la matière, notre corps est matière, donc l’âme ne peut pas être le sang.

D’après certains  passages de l’évangile si je me trompe pas où Jésus Christ évoque l’âme, me laisse moi , personnellement pensé que l’âme n’est pas le sang, or le sang on peut toucher, on peut le sentir, on peut savoir a  travers le sang les maladies, ce qu’on a manger etc.

Donc je ne crois pas a certaines religions qui disent que l’âme c’est le sang.

Certains disent encore que l’âme reste dans le tombeau, d’autres disent que l’âme quitte le corps a notre mort ; Que pensez vous de tout ça, or pour finir dans l’apocalypse on parle de la seconde mort (je me rappel plus les versets)

Pouvez vous me donner votre avis s’il vous plait Monsieur le Pasteur.

Bien cordialement.

o0o

Bonjour

A vrai dire, le mot âme, et le concept qui est derrière, ne me plaît pas tellement, et n’est pas vraiment biblique. En effet, le mot qui est parfois traduit par “âme” dans la Bible serait à mon avis mieux traduit par l’idée de “vitalité”. Mais l’âme n’est pas comme un liquide qui serait contenu par le corps. Nous sommes un corps vivant, de multiples façons (si possible) et en tout cas en ce monde, nous somme vivants par notre corps. C’est pourquoi on peut dire dans un sens que quand le corps meurt, l’âme le quitte, puisque le corps perd sa vitalité. Pour ce qui est de savoir comment notre être garde sa vitalité autrement que dans un corps matériel, nous verrons bien quand le moment sera venu. Nous avons confiance en l’amour de Dieu, avec lui, nous ne pouvons avoir que de bonnes surprises. Et pour l’instant ce qui importe c’est de vivre et de vivre vraiment, au sens propre du terme, au sens où le Christ nous parle de la vie.

C’est vrai qu’il y a un tabou très puissant et très ancien à propos du sang, évidemment. L’association avec la vitalité est naturelle, en tout cas en ce monde, car si l’on perd trop de sang on perd toute vitalité. Personnellement quand je donne un simple petit 1/3 de litre de sang, je suis tout près de tourner de l’œil, c’est donc une expérience très concrète.

Avec mes amitiés fraternelles

pasteur Marc Pernot

 

réagir sur ce sujet
question
précédente
triangle liste triangle suivante
poser une question

L'Oratoire du Louvre et Paris

L'Oratoire du Louvre et Paris