Question de visiteur & réponse proposée. Ces questions et réponses ont été rendues anonymes
en changeant quelques détails (prénoms, ville, âge exact, profession...).

question
précédente
triangle liste triangle suivante

 

Est-ce que c'est plus facile de devenir athée que de devenir croyant ?

Pourquoi c'est toujours plus dur pour un athée de devenir croyant que pour un croyant de devenir athée?

C'est un peu comme si l'athéisme était un état d'éveil spirituel suprême dont il est difficile de retomber alors que la croyance est plus fragile, plus friable car encombrée de dogmes que moult croyants ne saisissent pas - ou préfèrent ne pas saisir pour éviter d'affronter leur vacuité intrinsèque ?

o0o

Mais non !

Évidemment si vous expliquez aux gens que pour être « croyant » il faut « croire » en un Dieu tout-puissant, dirigeant toutes choses dans le monde, organisant - ou du moins permettant - les guerres, les tsunamis, les tremblements de terre, les famines, les cancers, les accidents et qui serait en même temps bon et miséricordieux, alors il est effectivement très difficile pour un athée de devenir croyant et TRES FACILE pour un croyant de devenir athée.

Moi je dirais que si quelqu'un s'imagine ce Dieu-là, il ferait mieux, en effet, de devenir athée !

Mais si vous présentez Dieu comme le fait saint Paul (Actes 17) comme « celui qui donne à tous la vie, la respiration, et toutes choses... le Dieu en qui nous avons la vie, le mouvement et l'être » ce n'est plus du tout aberrant. C'est même très clair.

Et ALORS il est beaucoup plus dur de demeurer athée ! Car comment, si l'on est « athée », justifier de cette vie, cette respiration, de mouvement que nous constatons effectivement en nous ?

pasteur Gilles Castelnau

 

réagir sur ce sujet
question
précédente
triangle liste triangle suivante
poser une question

L'Oratoire du Louvre et Paris

L'Oratoire du Louvre et Paris