Question de visiteur & réponse proposée. Ces questions et réponses ont été rendues anonymes
en changeant quelques détails (prénoms, ville, âge exact, profession...).

question
précédente
triangle liste triangle suivante

 

Comment lire la Bible, par exemple ces passages contre les femmes ?

Bonjour, Mr le pasteur Marc Pernot

J’espère avoir le droit de vous poser des questions étant pas de votre paroisse

Allant régulièrement au temple de l’église reformée du bocage je me suis confronté a une question ? La bible étant la parole de dieu comment et il possible d’avoir une femme comme vu dans le passage 1 corinthiens chapitre 14 verset 34 "Que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis d’y parler; mais qu’elles soient soumises, comme le dit aussi la loi."

Merci d’avance de votre réponse

salutation

o0o

Bonjour

Je ne dirais pas que la Bible est la Parole de Dieu. La preuve, il y a des gens qui utilisent la Bible pour dire ou faire n'importe quoi, malgré la volonté de Dieu. 

Mais c'est la lecture de la Bible qui est souvent une occasion pour Dieu de nous dire quelque chose, une parole vivante, unique, particulière pour nous. 

La Bible est un recueil de témoignages essentiels sur Dieu. Mais ce sont des témoignages, et comme dans tout témoignage sur une personne il y a tient en partie de la personne dont on parle et il tient en partie de la personne qui témoigne. Ce dont elle témoigne vient de son expérience de Dieu dans sa propre vie, à un moment donné, dans des circonstances données. 

Il faut donc interpréter les passages de la Bible, ne pas les appliquer sans réfléchir. Par exemple, Jésus dit "heureux ceux qui sont persécutés à cause de la justice" (Matthieu 5), certaines personnes ont alors volontairement cherché le martyr, ce n'est pas comme ça qu'il faut le comprendre, bien entendu, et l'on voit  bien que Jésus lui-même n'a pas fait cela. Il faut donc réfléchir, interpréter, prier, discuter... pas se soumettre bêtement à la première lecture venue. 

Ailleurs Jésus dit "je suis la lumière du monde", si quelqu'un nous disait que c'est bizarre qu'il y ait encore des moments où il fait sombre, nous dirions que cette personne n'a rien compris, qu'il faut interpréter ce passage au sens spirituel, pas au sens littéral. 

Ailleurs on voit qu'Abraham, ou David avaient plein de femmes et que ce n'était alors pas contre la volonté de Dieu. Nous pensons aujourd'hui que c'est mieux d'être monogame. Nous pensons que Dieu n'a pas finit de nous parler, il continue à vouloir faire progresser notre connaissance de ce qui est juste, du bien. Même si la liste des livres de la Bible est close, Dieu continue à s'adresser à nous, heureusement. Il faut donc nous réformer sans cesse, ce que nous ferons dans le bon sens si nous le faisons avec Dieu et nous contre lui.

Pour ce qui est de la phrase de Paul que vous citez, interdisant aux femmes de parler dans une église, à mon avis il faut replacer ça dans le contexte de l’église de Corinthe à qui Paul écrit ce jour-là. En effet, ailleurs, on voit Jésus lui-même envoyer une femme annoncer aux apôtres réunis qu’il est vivant et qu’il leur donne rendez-vous. Cette mission de Marie-Madeleine est vraiment le type même de toute prédication chrétienne dans l’Eglise. Il est donc impossible de penser qu’il serait interdit aux femmes de prêcher de façon générale et absolue. Je ne sais pas ce qui se passait à Corinthe pour que Paul dise cela, peut-être que dans cette ville, comme cela existait à cette époque, il y avait des prostituées sacrées dans certains temples païens, et Paul trouvait que si une chrétienne prêchait l’Evangile dans une assemblée il puisse y avoir confusion avec ces cultes païens ??? Qu’importe, mais rien ne nous oblige heureusement de prendre ce verset à la lettre sans réfléchir.

Avec mes amitiés fraternelles

pasteur Marc Pernot

 

réagir sur ce sujet
question
précédente
triangle liste triangle suivante
poser une question

L'Oratoire du Louvre et Paris

L'Oratoire du Louvre et Paris