Question de visiteur & réponse proposée. Ces questions et réponses ont été rendues anonymes
en changeant quelques détails (prénoms, ville, âge exact, profession...).

question
précédente
triangle liste triangle suivante

 

Baptême et enseignement chrétien à une fille de 8 ans ?

Cher Pasteur, bonjour,

J’ai trouvé votre site en recherchant de l’information sur les baptêmes, et je ne suis pas déçue. Que d’informations, que de vie sur ce site ! Bravo, et merci pour le temps et l’énergie que vous y consacrez.

Ma question concerne les baptêmes d’enfants et non pas de bébés. Je suis protestante (mes parents le sont tous les deux), baptisée au temple dès mon plus jeune âge, j’ai suivi une éducation religieuse à partir de 11 ans et j’ai fait ma communion avec beaucoup de joie, mon pasteur m’ayant fait découvrir la Bible selon un mode d’analyse structurale très entraînante. Mon mari est catholique, nous ne sommes pas très pratiquants, mais je me sens très profondément protestante. Pour moi, être protestante, ça n’est pas forcément aller au temple tous les dimanches, c’est davantage être à la recherche du vrai, du sens de la vie. Je dirais que pour moi c’est plus un mode de vie, de recherche du service de l’autre, qu’une religion !!

Nous avons expliqué à notre fille que nous étions tous chrétiens, même s’il existait des différences (qu’elle perçoit, elle, comme la différence des édifices églises et temples). Elle va au temple avec plaisir quand elle est chez mes parents.

Depuis la rentrée, elle a demandé à faire du scoutisme avec sa meilleure amie, le choix s’est porté sur les scouts d’Europe (donc catholiques), où va déjà la grande soeur de son amie, et qui est ravie (je l’ai en effet vue prendre confiance en elle en l’espace de qq mois). J’ai accepté, même si j’avais une certaine retenue vis-à vis de ce mouvement des Scouts d’Europe, car leur amitié est si forte qu’elles auraient été chagrinées de ne pouvoir avoir cette activité ensemble. En outre, je trouvais intéressant qu’elle ait une approche religieuse dans un cadre scout plutôt que par une instruction religieuse plus formelle. Je l’ai donc accompagnée à la messe de rentrée, où nous avons acheté le fameux Mowgli, leur petit livre de scoutisme. Ma fille l’a évidemment dévoré, et dès les premières pages à remplir avec le nom, la clairière etc, a été embarrassée lorsqu’il s’est agi du baptême. Il est prévu que l’enfant note la date de son baptême, le lieu et le nom des parrains et marraines. Elle m’a demandé pourquoi on ne la baptisait pas, et je lui ai répondu qu’on ne s’en était pas occupé jusqu’alors (et je dois dire que c’est plutôt parce que cela me dérangeait de la faire baptiser à l’église, je ne savais pas que le baptême était chrétien et donc mutuellement reconnu) mais que l’on pouvait le faire si elle le souhaitait. Elle m’a répondu oui, puis elle m’a suggéré d’aller voir le pasteur de Papy et Mamie ... Il n’y a donc pour elle aucune frontière, elle passe de l’église au temple, les deux font partie de sa vie.

Mes interrogations concernent donc son baptême selon le rite protestant. Mon mari y est favorable, moi aussi bien évidemment. Peut-on l’envisager, et sachant qu’elle vient d’avoir 8 ans, doit-elle forcément suivre une instruction religieuse ? Le baptême selon le rite catholique demande 2 ans de catéchisme avant, ce qu’elle refuse (et je l’admets), en connaissance de cause (l’enseignement religieux catholique dans notre village n’est pas franchement grisant pour les enfants, elle en a qq exemples autour d’elle ...). Comment gérer un baptême au temple et des dimanches avec les scouts d’Europe, où elle va être plongée dans un catholicisme que je qualifierais de plutôt ardent ? Autant j’ai toujours souhaité que ma fille se sente à l’aise comme chrétienne, que je me sens moi, déstabilisée devant cette situation. Je ne souhaite pas lui demander de faire le choix entre catholicisme et protestantisme, mais est-ce la bonne voie pour justement lui donner le choix plus tard ? Je suis en attente d’échanges de vues. Merci de vos conseils.

Bien à vous,

o0o

Chère Madame,

C'est vrai qu'être protestant ce n'est pas forcément aller au culte tous les dimanches, mais ce n'est pas seulement être à la recherche du vrai et du sens de la vie. Être protestant, c'est d'abord être chrétien, et donc c'est rechercher la vie par Jésus-Christ. Et cela demande une recherche consciente, délibérée, qui est fondamentalement intime, libre et personnelle (c'est la spécificité du protestantisme), mais qui gagne toujours à s'ouvrir grâce à un groupe.

Il est donc heureux que votre fille trouve dans la foi et dans la pratique de ses grands parents un exemple de recherche non seulement humaniste, mais chrétienne, et en particulier ce témoignage qui consiste à prendre du temps pour aller au culte.

Les scouts d'Europe sont souvent très bien, au point de vue de la pédagogie, mais aussi grâce à une vraie place pour la foi dans leur vie. C'est bien.

Pour ce qui est du baptême, personnellement, je ne ressens pas de difficulté à baptiser un enfant de 8 ans. A cet âge on est seulement entre le baptême de bébé (où l'enfant ne participe pas du tout) et le baptême d'adulte (qui est également une profession de foi). Lors d'un baptême d'enfant ayant "l'âge de raison", je propose donc que l'enfant ait un début de participation, par exemple en lisant une prière qui lui plaît. Mais ce baptême n'est pas une profession de foi, puisque l'on ne demande pas à l'enfant d'affirmer quelque chose. Et effectivement, elle pourra faire une confirmation catholique ou une profession de foi protestante plus tard si elle le désire.

C'est vrai que lors du baptême on demande, en cohérence, l'engagement des parents, parrain et marraine de faire connaître Jésus-Christ et de le confier à l'Eglise pour qu'elle l'aide aussi à progresser dans cette connaissance. Mais nous avons dans l'église protestante une conception large de la notion d'Eglise, conception qui comprend tout à fait l'église catholique. Si vous considérez que ce qu'elle vit dans le scoutisme catholique remplit cet utile ouverture à un témoignage d'un groupe, personnellement je n'y vois rien à redire. Puisque vous voulez que je vous parle franchement, ce serait plutôt votre manque de pratique à vous qui me semble une carence, pour vous, votre famille et votre enfant. Aller au culte ou à la messe une fois par mois, même s'il faut aller un peu loin pour trouver quelque chose qui vous plaise, lire un peu la Bible chez soi régulièrement en couple... est une recherche qui se donne les moyens.

Pour votre fille, après son baptême, la question se posera quand même de la communion, et aux scouts d'Europe la question se posera assez vite, à mon avis. Je ne sais pas ce qu'il faudra faire alors, peut-être que dans l'église de vos parents les enfants sont invités à la Cène, et qu'elle pourra alors dire aux responsables scouts qu'elle a fait sa communion protestante et que cela leur suffira ? A mon avis tout dépendra de l'ouverture d'esprit de l'aumônier de l'unité scoute.

Avec mes amitiés

pasteur Marc Pernot

 

réagir sur ce sujet
question
précédente
triangle liste triangle suivante
poser une question

L'Oratoire du Louvre et Paris

L'Oratoire du Louvre et Paris