Question de visiteur & réponse proposée. Ces questions et réponses ont été rendues anonymes
en changeant quelques détails (prénoms, ville, âge exact, profession...).

question
précédente
triangle liste triangle suivante

 

Baptême des enfants ou non ? Quelle sorte de protestants êtes-vous ?

Bonjour,

J’ai découvert votre site internet par hasard, et depuis j’écoute les vidéo de vos prédications assez enrichissant pour ma part.

Etant un ancien candidat a la prêtrise catholique, je me suis tourné vers le protestantisme, en particulier les temples évangéliques.

Voila ma question est la suivante : sur votre site vous êtes Eglise Réformée de l’oratoire du Louvre, mais je n’arrive pas à cerner votre doctrine, êtes vous Evangélique, adventiste ou autres, car si je crois bien lire votre site vous baptisez des enfants, or dans la bible il n’est pas question de baptême d’enfant. Vous utiliser un église style catholique, on dirait que vous fonctionnez presque un peu comme le catholicisme au niveau du baptême des enfants, par aspersion (si je me trompe pas) et profession de foi.

Expliquez-moi, s’il vous plait, votre doctrine, le sens de votre Eglise, vous êtes protestant (tout comme moi) mais quel genre est-ce ?

Merci de Votre réponse.

Salutation

o0o

Bonjour Monsieur

Notre église est protestante, mais nous n’appartenons pas du tout au courant qui s’appelle “évangélique”, ni à l’église adventiste.

Et oui, nous baptisons les bébés si la famille le demande, mais aussi les adultes. Nous reconnaissons le baptême fait dans toutes les autres églises chrétiennes de toutes sortes, et nous ne rebaptisons jamais quelqu’un.

Jésus n’a pas créé une nouvelle religion, il était de religion juive et il l’est resté, même s’il était plutôt libéral, relativisant les actes religieux comme de simples moyens utiles au service du développement de l’homme (Marc 2:27). Jésus n’a donc pas tenu à s’impliquer personnellement dans une réforme religieuse, mais plutôt à renouveler la foi en Dieu, et nous appeler à vraiment tourner notre être tout entier vers lui et donc vers les autres (Marc 12:30-31).

Les premières générations de chrétiens ont donc eu la mission de prendre en compte cette foi de Jésus Christ pour nourrir notre vie mais aussi pour en témoigner au mieux dans le monde. C’est d’abord un immense travail théologique, initié par l’apôtre Paul mais aussi par Matthieu, Marc, Luc et Jean... Au début la religion est restée juive, puis, assez rapidement, il a fallu aussi élaborer une façon plus spécifiquement chrétienne de pratiquer une religion. C’est ainsi, par exemple que le dimanche a été adopté pour le culte au lieu du samedi, qu’une forme chrétienne du culte a été élaborée, que les pratiques religieuses juives ont été abandonnées par certaines personnes... Au moment de la rédaction des livres qui sont actuellement dans le nouveau testament, ce travail d’élaboration de la pensée et de la religion chrétienne en cours et, il continue heureusement encore aujourd’hui, sinon notre foi serait morte.

Concernant le baptême, effectivement, il était au départ principalement le baptême de Jean-Baptiste, c’est à dire un baptême de repentance. Jésus a été baptisé mais n’a jamais lui-même baptisé comme cela, lui, son domaine n’était pas tellement ce genre de choses mais la foi. Les premiers chrétiens baptisaient ceux qui voulaient devenir chrétiens, mais apparemment, ils baptisaient alors toute la famille, y compris les enfants et le conjoint (Actes 16:33, 1 Corinthiens 1:16).

Le baptême est un signe important, il est même le signe le plus important dans le christianisme. Mais comme le dit Jésus concernant le Sabbat dans le passage que je vous ai indiqué plus haut, le baptême est fait pour l’homme, c’est un moyen pédagogique pour nous aider à vivre de la foi du Christ.

Pour les protestants des églises réformées, presbytériennes, luthériennes, anglicanes... L’essentiel est la grâce de Dieu et sa bénédiction qui est donnée à toute personne humaine sans condition. Nous avons donc choisi de placer le baptême comme signe de cette réalité essentielle. Et comme la grâce de Dieu est sur le bébé et sur toute personne, nous baptisons toute personen qui nous est présentée. Ce baptême appelle la réponse de la personne, sa conversion, sa foi, et cette démarche de la personne peut alors être dite publiquement au cours d’une profession de foi. Le baptême est alors donné avec quelques gouttes d’eau sur la tête, comme signe de la bénédiction.

Les chrétiens des églises “évangéliques” préfèrent mettre l’accent sur la conversion de l’homme que sur la grâce de Dieu, c’est pourquoi le baptême est donné quand la personne se convertit et veut témoigner de son engagement dans la foi chrétienne. C’est pourquoi le baptême est donné par immersion, en signe de lavage de la personne, en signe de mort à une vie ancienne et naissance dans une vie nouvelle. C’est tout à fait leur droit de placer le baptême à ce point important du cheminement de la personne humaine. Ce qui est dommage c’est quand des chrétiens ne reconnaissent pas le baptême des autres !

Avec mes amitiés fraternelles

pasteur Marc Pernot

 

réagir sur ce sujet
question
précédente
triangle liste triangle suivante
poser une question

L'Oratoire du Louvre et Paris

L'Oratoire du Louvre et Paris