Question de visiteur & réponse proposée. Ces questions et réponses ont été rendues anonymes
en changeant quelques détails (prénoms, ville, âge exact, profession...).

question
précédente
triangle liste triangle suivante

 

Pourquoi est-ce qu’on n’entend jamais le symbole des apôtres à l’Oratoire ?

Bonjour

Je voulais vous remercier pour votre prédication de dimanche dernier.

Et également vous demander si vous pouvez m’envoyer le texte de St Ambroise (si j’ai bien retenu) que vous avez lu, ou bien m’en donner les références.

Enfin, dernière question, à l’oratoire, on n’entend jamais le symbole des apôtres, mais d’autres textes. Est-ce vous qui les écrivez à chaque fois, ou bien existe t-il des recueils de confessions de foi ?

Merci

o0o

Chère Priscille,

Merci pour vos encouragements,

Voici le prière de Saint Ambroise que j’utilise parfois comme confession du péché :

Viens, Seigneur, cherche ton serviteur,
viens, bon berger,
cherche la brebis épuisée,
laisse les autres et cherche la seule qui est perdue.
Viens vers moi que guette l'incursion des loups;
cherche-moi parce que je te recherche.
Cherche-moi, trouve-moi, accueille-moi, porte-moi.
Tu peux trouver celui que tu cherches,
daigne accueillir celui que tu trouves,
place sur tes épaules celui que tu as accueilli.
Un fardeau de piété n'est pas pour toi une charge.
Une juste charge n'est pas pour toi un fardeau.
Viens donc, Seigneur, chercher ta brebis, viens toi-même.
Porte-moi sur la croix, qui est salutaire à ceux qui sont perdus,
qui est reposante aux fatigués,
qui est vivifiante aux mourants.
Viens, et il y aura le salut sur la terre et de la joie au ciel.

Pour les confessions de foi, oui, nous n’utilisons en général pas du tout le “symbole des apôtres”, parce qu’il est assez difficilement compréhensible. De plus, ce que nous attendons aujour'dhui d'une "confession de foi" c'est de donner un résumé des points principaux de notre croyance chrétienne. Or ce n'est pas le but de ce texte que l'on appelle "le symbole des apôtres", il n'a pas été écrit pour ça, et il n'a pas été écrit non plus par les apôtres, c'est certain. Ce texte a été rédigé au IIIe et IVe siècles pour exclure de l’église officielle ceux qui ne pensaient pas comme les autorités. Ce texte est donc un texte polémique, un texte un peu haineux, en vérité, et il lui manque l’essentiel, il lui manque les points qui unissaient alors tous les chrétiens, puisque ces points n'étaient donc pas utile pour exclure certaines personnes ! Il manque donc justement de ce texte l’annonce de l’Évangile, il lui manque la foi, l’espérance et l’amour, il manque Jésus qui parle et qui agit pour faire du bien... C’était inutile de le mettre dans ce texte puisque tout le monde était d’accord là dessus.

Aujourd’hui, nous recherchons plutôt des confessions de foi qui dégagent cette part essentielle, centrale de l’Évangile. Nous utilisons des textes d’origine assez diverses, par exemple celle écrite il y a quelques dizaines d’années par des pasteurs de l’Oratoire, mais aussi par exemple un texte écrit par un adulte pour sa profession de foi. Vous trouverez sur notre site quelques échantillons de ces textes proposés le dimanche : http://www.oratoiredulouvre.fr/confession-de-foi.php

Avec mes amitiés fraternelles

pasteur Marc Pernot

 

réagir sur ce sujet
question
précédente
triangle liste triangle suivante
poser une question

L'Oratoire du Louvre et Paris

L'Oratoire du Louvre et Paris