MiracleJésus guérit un aveugle

Les miracles que raconte la Bible sont aujourd'hui souvent un obstacle à la foi. En effet, les histoires de miracles sont plutôt racontées dans les romans ou dans les sectes qui attirent ainsi les amateurs de surnaturel. Et puis, ces miracles racontés dans la Bible posent des questions, comment est-ce que Moïse aurait pu écarter la mer, comment Jésus aurait-il pu marcher sur l'eau, guérir un aveugle et ressusciter un enfant mort et qu'est-ce que tout cela nous apprend sur le salut que Dieu nous donne ?

Devant un récit de miracle, il y a différentes façons de penser parmi les chrétiens, certains pensent qu'il y a bien eu un événement physique extraordinaire, d'autres chrétiens pensent qu'il faut prendre ces récits de miracles au sens figuré. Ces 2 positions sont respectables :

  • Il n'est pas idiot de penser que Dieu fasse des miracles, puisque l'apparition de la vie dans l'univers matériel est un prodige qui a certainement eu lieu. Il y a 15 milliards d'années, rien dans l'univers ne permettait de prévoir qu'il apparaîtrait un jour des êtres capables de penser et d'aimer, cette apparition est un événement qui va à l'encontre de tout ce qui existait avant, c'est donc un miracle immense. Cette évolution montre que Dieu fait des choses qui dépassent tout ce que l'on peut imaginer (mais cela ne veut pas dire qu'il fait n'importe quoi quand même). La science nous montre aussi que les lois physiques sont plus surprenantes que ce que l'on pense, en particulier quand on entre dans les domaines des particules ou des grandes dimensions.
  • Il n'est pas idiot non plus de penser, par exemple, que Jésus n'ait pas marché sur l'eau au sens matériel du terme, mais que ce récit soit à prendre seulement au figuré (il arrive par la foi à avancer malgré l'adversité, sans couler à pic). Lire ainsi ce récit de miracle n'est pas un manque de respect par rapport à la Bible, c'est juste une question d'interprétation. En effet, quand on lit dans la Bible que " le Christ est la lumière du monde " 1, on comprend bien que c'est une façon de parler et que même avec la présence de Dieu on a quand même besoin d'allumer des lampes dans sa maison le soir...

Finalement, pour lire un de ces récits de miracle, la question de savoir ce qui s'est passé matériellement est une question d'opinion personnelle, et cette question est relativement secondaire.

Ce qui est important pour nous, lecteur de la Bible, c'est de chercher, dans tous les cas, ce que veut dire pour nous ce récit de miracle. Nous comprendrons alors quel miracle Dieu veut accomplir dans notre propre vie. Au delà de nos différences d’opinions concernant la réalité historique du miracle, nous pouvons être unis dans cette recherche du sens de ce récit pour nous : le salut vient dans notre existence comme un miracle, c'est à dire comme quelque chose qui dépasse ce que nous pourrions accomplir avec nos seules forces humaines.

Même si Jésus a matériellement marché sur l'eau, il ne l'a pas fait pour faire le malin, mais pour dire quelque chose de vraiment essentiel à ses disciples. Son acte est alors encore de la théologie, c'est un signe, un geste symbolique, et c'est ce message théologique que tous les chrétiens s'accordent à trouver fondamental.

Des miracles, Dieu en fait tous les jours dans notre vie, et chacun des miracles racontés dans la Bible peuvent encore se produire dans notre vie. Comme le montre le Christ, Dieu peut ouvrir nos yeux (sur la vérité), il peut guérir nos jambes paralysées (nous permettre d'avancer dans notre vie), il peut même nous ressusciter (faire naître en nous une vie nouvelle, si profonde qu'elle est éternelle)...

Et pour nous, après la création de l'univers le miracle le plus sensationnel c'est le Christ. En lui et par lui, Dieu fait entrer le monde dans une ère nouvelle.

1 Jean 1, Jean 9:5, Psaume 27

Marc Pernot

Vous pouvez participer au débat en faisant part de vos remarques et questions.
Vous trouverez d'autres pistes de réflexion sur les pages de questions/réponses.
Et en quelques mots, les premières notions de théologie

 

Articles du dictionnaire

Adam et Ève, Alléluia, Alliance, Amen, Amour, Amoureux, Ange, Animaux, Apocalypse, Apôtre, Argent, Baptême, Bénir - Bénédiction, Berger, Bible, Bien, Blasphème, Chair, Christ, Communion, Confession de foi, Confirmation, Conversion, Création, Croyant, Culte, Désert, Diable, Dieu, Doute, Église, Enfant, Enfer, Eschatologie voir Parousie, Espérance, Esprit, Éternel, Éthique, Évangile, Évolution voir Création, Expiation, Fils & Fille, Fin du monde voir Parousie, Foi, Fraternité, Frères et Sœurs, Gloire, Grâce, Humains voir Animaux, Intelligence, Jésus, Jugement, Justice - Justification, Liberté, Mal, Marche, Mariage, Messie voir Christ, Ministère, Miracle, Miséricorde, Morale voir Éthique, Mort, Mystère, Œcuménisme, Oint voir Christ, Paix, Pâques, Parabole, Paraclet voir Esprit, Paradis, Pardon, Parole de Dieu, Parousie, Péché, Prédestination, Prêtre, Prière, Prochain, Prophète, Protester, Protestant, Providence, Psaumes, Puissant, Réforme, Religion, Repentance voir conversion, Repos, Résurrection, Retour du Christ voir Parousie, Révélation, Royaume de Dieu voir Paradis, Sacré, Sacrement, Saint, Sainte-Cène voir Communion, Salut, Sentiment religieux, Service voir Ministère, Sexe voir Chair, Souffrance voir Mal, Tentation, Théologie, Trinité, Vérité, Vie éternelle, YHWH voir Éternel, Z.

 

Carl Spitzweg - Le rat de bibliothèque