Libertéun homme libéré de ses peurs

La liberté est annoncée dans l'Évangile comme une réalité qui ne va pas de soi. Jésus nous dit que " La Vérité vous rendra libre " 1, ce futur qu'emploie ici Jésus montre que pour l'instant nous sommes prisonniers d'une certaine manière, et que l'objectif de Dieu est de nous libérer. C'est d'ailleurs un message central dans la Bible : l'être humain a besoin d'être libéré par Dieu, comme le peuple hébreu a été libéré d'Égypte.

On peut se demander si nous avons la moindre liberté dans notre vie : bien souvent il nous semble que ce n'est pas tellement le cas et qu’une bonne partie de ces chaînes sont en nous-mêmes. Nous sommes prisonniers de nos humeurs, de nos préjugés, de nos manques de capacités. La première libération qui nous est apportée par le Christ, c'est d'être libéré d'une ancienne peur de Dieu : en manifestant son amour, il réconcilie l'homme avec son Dieu2 . Il permet ainsi à chacun de s'ouvrir au salut de Dieu, qui nous libère progressivement en nous créant, en nous ouvrant les yeux, en libérant nos capacités, en nous libérant de ce que l'on ne peut changer du passé et de ce qu'il y a de mauvais dans nos rêves...

Une question majeure en théologie est discutée depuis 2000 ans : est-ce que l'homme est libre vis-à-vis de Dieu, est-ce que l'homme participe à son salut ou bien est-ce que tout vient de Dieu ?

Suite du texte...

1 Jean 8:32

2 2 Corinthiens 5:19

pasteur Marc Pernot

Vous pouvez participer au débat en faisant part de vos remarques et questions.
Vous trouverez d'autres pistes de réflexion sur les pages de questions/réponses.
Et en quelques mots, les premières notions de théologie

 

Carl Spitzweg - Le rat de bibliothèque