Bénir - Bénédiction

un homme bénit un autre qui est à genouxEn français comme en grec, bénir signifie " dire du bien ". C'est déjà formidable que Dieu pense du bien de nous, c'est même encore plus qu'il nous bénisse en disant du bien de nous. Ça fait un bien fou. Il nous le dit au plus profond de quand nous nous ouvrons à lui par la prière, il nous le dit par le promesses contenues dans la Bible, par les paroles du culte... C'est une bonne idée de nous même bénir, en ce sens, les personnes de notre entourage (même si ce n'est pas dit sur un ton ni avec le nom de Dieu, c'est parfois opportun de le faire ainsi, parfois non). Et c'est une bonne idée de bénir son Dieu par une prière de louange et en témoignant du bien qu’il nous fait.

En hébreu, la langue de la première partie de la Bible, bénir signifie plus encore que dire du bien. La bénédiction de Dieu c'est le don de la vie, du bonheur et de la paix. Bénir c'est donner la vie, et un sens à la vie. Bénir Dieu c'est lui laisser de la place dans notre existence, c'est le laisser s'exprimer en nous, créer en nous ces dimensions nouvelles que sont la foi, l'espérance et l'amour. Bénir une personne c'est lui souhaiter que Dieu l'aide à se développer et à s'épanouir pleinement.

Suite du texte...

pasteur Marc Pernot

Vous pouvez participer au débat en faisant part de vos remarques et questions.
Vous trouverez d'autres pistes de réflexion sur les pages de questions/réponses.
Et en quelques mots, les premières notions de théologie

 

Carl Spitzweg - Le rat de bibliothèque