Confession de foi

Nous ne nous séparons que pour être plus intimement unis, plus divinement accordés à toutes choses et à nous-mêmes. Nous mourons pour revivre. Je serai : je ne demande pas ce que je deviendrai. Être, vivre est assez, c'est la gloire de Dieu. C'est pourquoi tout ce qui est vie, dans le monde divin, ignore l'égalité : il n'y a en lui ni maîtres ni esclaves. Les natures vivent les unes avec les autres comme des amants ; elles ont tout en commun : l'esprit, la joie, l'éternelle jeunesse et la grâce.

J’aimerais chercher la beauté dans la justice et l’harmonie des relations humaines empreintes de charité. Je me suis demandée « quel est cet amour qui rend belle l’âme aimante ».C’est donc par les Saintes Ecritures, que j’ai trouvé la réponse et que je peux maintenant déclarer la confession de ma foi auprès de l’église protestante. Etre chrétien, quelle que soit son obédience, est avant tout l’acceptation du divin et la reconnaissance universelle de la parole de Dieu. Je suis ici aujourd’hui pour m’unir à Jésus Christ par le baptême, et devenir fille de Dieu par la foi

Baptême de Mathilde le 5 mars 2017

baptême d'adulte dans l'Oratoire
Profession de foi
après un baptême d'adulte
dans l'Oratoire